top of page
Faire de la musique

Le numérique dans l'enseignement musical

L’entrée des pratiques culturelles dans l’ère du numérique a impliqué une révolution technologique de la vie musicale dans de nombreux domaines. Les outils numériques en constante évolution ont favorisé le développement de nouveaux langages et de nouvelles formes artistiques qui favorisent la créativité. Or, le fait que les pratiques numériques aient un impact sur notre façon de créer, de diffuser et d’écouter de la musique, nous amène à nous interroger sur les apprentissages musicaux et sur notre façon d’enseigner la musique.

La crise sanitaire et la distanciation sociale qu’elle a imposée, ont modifié le fonctionnement des écoles de musique qui pour continuer à remplir leur mission sont passées à l’enseignement à distance sans que les enseignants aient pu se préparer à l’utilisation des outils digitaux. Les professeurs et leurs élèves ont découvert les possibilités et les limites de ce mode d’enseignement imposé par la situation. Donner des cours à distance n’a pas été une nouveauté en soi. Cette méthode est utilisée depuis longtemps comme alternative ou substitut. Souvent, les interactions comme les retours ne sont pas instantanés, c’est le contenu de l’apprentissage qui est central et non l’apprenant. Or, enseigner, ne peut pas se réduire à transmettre du savoir, l’adaptation au public d’apprenants et les interactions qui en découlent sont indispensables.

La numérisation des pratiques pédagogiques impose donc une réflexion pédagogique dans la mise en œuvre de la construction des situations d’apprentissage et nous conduit au cœur de la pédagogie. La crise sanitaire a mis en lumière la multitude d’outils numériques à notre disposition. Cependant, les enjeux du numérique dans l’éducation ne peuvent pas se résumer à un choix plus ou moins pratique de ces outils. Les technologies ne doivent pas être uniquement des moyens de transmission, ils sont aussi des outils d’invention et de création pour pouvoir transformer en profondeur l’éducation artistique.

Parler de musique, c’est parler d’instruments de musique, de lutherie, d’objets conçus pour produire des sons, les progrès techniques ont toujours influencé la création musicale. L’environnement technique modifie nos pratiques et nos représentations de la musique et implique de nouvelles compétences pour le musicien de demain. Les nouvelles technologies transforment notre rapport au monde, elles sont partout. Nous regardons plus de 300 fois par jour les écrans de nos téléphones portables. Notre relation aux autres est à la fois virtuelle et physique. Ce ne peut pas être sans conséquence sur l’enseignement artistique. Il s’agit d’inventer de nouvelles formes de relation et d’interactions entre les élèves et entre les professeurs et les élèves.

Les nouvelles technologies permettent de renforcer certains gestes enseignants, certaines modalités pédagogiques comme le feedback, les logiques interactives, la manipulation, la pédagogie différenciée… L’intégration des outils digitaux dans l’enseignement permet de nouvelles formes de travail. Ces outils doivent être pensés comme des compléments visant à soutenir l’apprentissage et non pas à s’y substituer. Pour se faire, il est nécessaire que les enseignants s’approprient ces technologies nouvelles, or la crise sanitaire a souligné le manque de formation et d’accompagnement des professeurs dans la réflexion et l’utilisation de ces techniques. Voici quelques pistes de réflexion pour l’enseignement artistique :

Les Exercices

La pratique quotidienne d’entraînement peut-être favorisée par l’interaction possible voire immédiate avec les outils numériques qui favorisent la progression de l’apprenant.

Les Médias

Aujourd’hui, internet nous ouvre une fenêtre sur des pratiques artistiques et musicales mondiales, que nous pouvons exploiter avec nos élèves pour découvrir, analyser, documenter des pratiques, des manières de faire mais également développer l’esprit critique, la culture commune.

La production de contenus

Il s’agit grâce aux nouveaux outils d’accompagner et de renforcer les pratiques créatives de nos élèves en leur permettant de générer des productions sous différents formats.

La communication

Les échanges sont facilités et la musique se pratique à plusieurs. Les collaborations numériques sont mobilisables dans ce cadre aussi.

Par rapport à la formation et l’accompagnement des professeurs d’enseignement artistique, voici les domaines de compétences et de connaissances technologiques qui pourraient être développés :

Les instruments de musique numérique, à la fois comme nouveaux gestes instrumentaux et comme nouvel environnement sonore.

La notation musicale numérique. Saisir et éditer des partitions et des données musicales de différentes manière sur différents supports numériques et aider les élèves à composer, produire, arranger.

Les logiciels d’enseignement artistique : Connaitre les outils digitaux existants conçus pour développer certaines compétences, telles que l’écoute, la lecture de note, etc.

La production musicale numérique (audio numérique, protocoles MIDI, séquençage et conception sonores).

Le développement multimédia : Savoir créer et distribuer des productions multimédias

Les outils de productivité et de ressources de classe. Créer des espaces de stockage et d’échange des ressources, éco-système de travail et outils de communication. Education aux médias

Par rapport aux élèves, les points qu’ils pourraient développer grâce aux nouvelles technologies seraient donc les suivants :

La production musicale : savoir s’enregistrer, éditer un fichier son et produire un montage de pistes/sources sonores.

La notation musicale dans toute sa variété pour fixer ses idées, les mémoriser, les modifier, les partager.

Créativité : renforcer le cheminement créatif des élèves grâce aux nouvelles technologies qui sont des leviers intéressants pour la manipulation de matériaux sonore, d’invention de mélodie de rythme mais aussi de nouveaux instruments.

Chercher/Trouver/Comprendre les ressources musicales dans le monde numérique pour développer sa culture musicale.

Musiklab souhaite poursuivre les échanges, le partage et une réflexion commune au sein des enseignants artistiques sur cette thématique dans le parcours d’apprentissage musical des élèves en initiant  en recueillant les expériences de chacun et en soutenant les projets de formation et de pédagogie qui s’y rapportent. Souvent les débats sont passionnés entre les anti (le numérique est un problème) et les pro (le numérique est une solution). La crise sanitaire a contraint de nombreux professeurs à sortir de ce débat et à utiliser de nouveaux outils. Il s’agit à présent de poursuivre notre action et de nous préparer à l’école de musique de demain.

La musique à l'école

La musique est une véritable source d’éveil et de créativité dès le plus jeune âge. Elle est essentielle pour la croissance intellectuelle, physique, sociale et affective de chaque enfant. La musique est un art qui a de nombreux bénéfices dans l’éducation des enfants que se soit physique et psychologique. C’est dans cette dynamique que MusikLab a pour souhait de participer au développement des méthodes d’enseignement de l’art de la musique dans les écoles.

Tout commence par l’écoute musicale et le développement d’une sensibilité envers les sons, les accords qui créent une harmonie, une composition, un ensemble.

01-Musique-a-lecole.png
02-Musique-a-lecole-V2.jpg

Au-delà d’apprendre à pratiquer un instrument, il est tout aussi nécessaire de savoir l’écouter. La musique est dans nos vies au quotidien, mais il est important d’y être sensibilisé car écouter de la musique ne suffit pas, il faut analyser, comprendre et c’est par la formation d’une écoute critique qu’on y arrive.

La musique est une ouverture au monde et aux différentes cultures car la richesse des patrimoines artistiques est considérable.

C’est un langage symbolique et universel qui permet de s’exprimer avec une infinité de nuances possibles. C’est un espace d’expression personnel alliant la maîtrise technique et la sensibilité de chacun. On parle de création mais aussi d’interprétation.

A l’école, le premier instrument qu’on apprend à utiliser est sa voix. Sa grande plasticité, la diversité des répertoires qu’elle permet d’aborder et sa disponibilité permanente en font l’instrument privilégié de l’éducation musicale. Et par la voix chantée, on apprend à parler, à articuler, à respirer, à s’exprimer, à communiquer mais aussi à construire une confiance en soi qui passe par la maîtrise de son instrument, de sa voix. Ce travail va nourrir d’autres démarches artistiques ou créatives d’un enfant ou d’un adolescent, que ce soit à l’école ou dans le cadre de ses activités personnelles. L’objectif de MusikLab est de soutenir des projets qui ont pour mission de favoriser l’apprentissage de la musique à l’école et plus particulièrement la réalisation de projets musicaux de création ou d’interprétation.

De la réalisation de projets musicaux au sein des écoles, à la mise en place de classe à horaires aménagés pour faciliter la pratique musicale, en passant par la mise à disposition de créneau spécifique durant les heures d’école… tant de réflexions sont à mener pour développer l’apprentissage de la musique auprès des enfants.

Cours de dessin

La transversalité des arts

Lorsqu’on pratique un art, il n’est pas obligatoire de se contenter d’une seule et unique pratique et de se spécialiser dans un seul domaine, bien au contraire ! La diversité des arts et de leur pratique est une richesse, en termes de technique, de savoir, de créativité, de sensibilité, d’ouverture au monde… Toutes ces activités artistiques cumulées sont bénéfiques pour les élèves, quel que soit leur âge !

Une opportunité pédagogique qui est accessible principalement lors d’études supérieures mais qui aujourd’hui n’est pas encore possible auprès des plus jeunes ! C’est dans cette dynamique que MusikLab souhaite participer à l’évolution des méthodes pédagogiques artistiques, pour favoriser le développement des enfants et leur permettre de profiter des nombreux bénéfices que peuvent leur procurer la pratique artistique mais aussi dans l’optique de préparer le public de demain en sensibilisant les jeunes aux Arts pour que les arts vivants continuent de se développer sous toutes ses formes dans l’avenir.

Et c’est par la transmission, la formation, aux différentes pratiques artistiques que nous pourrons y arriver. Vidéo, théâtre, danse, art plastique, musique, avoir une approche pluridisciplinaire artistique chez les plus jeunes peut avoir un véritable impact sur l’avenir de la vie artistique et culturelle de demain.

bottom of page